Éditorial

Chaud devant !

Par
Jean Paillard -
Publié le 01/07/2019
Jean Paillard

Jean Paillard
Crédit photo : S. Toubon

Quoique accusée par l’opposition d’en faire trop sur la canicule, Agnès Buzyn argue donc de cette météo exceptionnelle pour différer (un peu) sa décision sur le sort de l’homéopathie… Sur le plan scientifique, le dossier semblait pourtant ficelé depuis quelques mois. Comme on pouvait s'y attendre vu l’absence d’arguments objectifs en faveur des granules, la HAS vient donc de conclure à l’inefficacité des dilutions CH. La ministre a toujours dit qu’elle se rangerait à l’avis des experts. Mais la question, hautement polémique, suppose sûrement qu’on y aille doucement.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)