Éditorial

Chaud devant !

Par Jean Paillard
- Mis à jour le 15/07/2019
Jean Paillard

Jean Paillard
Crédit photo : S. Toubon

Quoique accusée par l’opposition d’en faire trop sur la canicule, Agnès Buzyn argue donc de cette météo exceptionnelle pour différer (un peu) sa décision sur le sort de l’homéopathie… Sur le plan scientifique, le dossier semblait pourtant ficelé depuis quelques mois. Comme on pouvait s'y attendre vu l’absence d’arguments objectifs en faveur des granules, la HAS vient donc de conclure à l’inefficacité des dilutions CH. La ministre a toujours dit qu’elle se rangerait à l’avis des experts. Mais la question, hautement polémique, suppose sûrement qu’on y aille doucement.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?