Étude

C’est grave, il me trompe !  Abonné

Publié le 10/03/2011

Pauvres humains, nous nous trompons. Nous nous trompons quand nous pensons que l’autre pourrait nous tromper. Le doute vient de sa voix. Et pourtant son timbre est un argument de séduction. Une belle voix grave, signe d’un taux de testostérone élevé, charme une femme. Un timbre féminin aigu attire un homme parce qu’il signe une forte imprégnation en estrogènes.

Mais une voix mâle fait peser des doutes sur la fidélité du parleur, tout comme celle de soprano d’une femme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte