Centre pénitentiaire de Nouméa : la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté dénonce, de nouveau, les conditions de vie des détenus

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 18/12/2019

Crédit photo : AFP

La Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL), Adeline Hazan, alerte huit ans après un semblable constat sur les conditions de vie constituant « une violation grave des droits fondamentaux » des personnes détenues au centre pénitentiaire de Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Elle émet de nouvelles recommandations prises en application de la procédure d’urgence.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)