PRESIDENTIELLE 2012 - Les priorités santé du président du MoDem

Bayrou : « Les médecins se sentent incompris »  Abonné

Publié le 21/03/2012
1335257465333996_IMG_80085_HR.jpg

1335257465333996_IMG_80085_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

1335257470334207_IMG_80121_HR.jpg

1335257470334207_IMG_80121_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE QUOTIDIEN - Comment jugez-vous les relations entre le monde médical et les pouvoirs publics ?

FRANÇOIS BAYROU - Le monde médical éprouve un sentiment de manque de reconnaissance. Il rencontre des difficultés à se faire entendre et à se voir compris dans ses valeurs, ses attentes, et sa pratique. C’est un monde que je connais bien de l’intérieur parce que j’ai beaucoup de médecins dans ma famille. C’est un monde qui a le sentiment d’être coupé des pouvoirs publics, comme s’il n’y avait plus de lien de confiance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte