Au secours des aidants  Abonné

Publié le 21/09/2015

Dans la prise en charge des patients Alzheimer, la grande nouveauté du plan maladies neurodégénératives et l’accent mis sur l’assistance aux proches, via des programmes d’éducation thérapeutique.

« Les patients et les aidants vivent des situations extrêmement difficiles, non dénuées de violence », explique Sophie De Heaulme, psychologue en charge de l’éducation thérapeutique à la Fondation hospitalière sainte marie. « Il s’agit très souvent du conjoint, pris dans une relation fusionnelle car la maladie les isole beaucoup. Ils s’épuisent en silence », décrit-elle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte