Attentats du 13 novembre : 4 ans après, comment se construisent mémoire individuelle et mémoire collective ?

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 13/11/2019

Crédit photo : AFP

Quatre ans après les attentats du novembre 2015, de nombreuses victimes continuent de souffrir de trouble de stress post-traumatique (TSPT), tandis que le souvenir de cet événement tragique se fait moins précis dans la mémoire collective. Comprendre comment se construit au fil des années le lien entre mémoire individuelle et mémoire collective, c'est tout l'enjeu du programme de recherche pluridisciplinaire 13-Novembre piloté par le CNRS, qui s'articule autour de plusieurs études.

Des événements encore bien ancrés dans les esprits

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?