Association norgestimate/éthinylestradiol : seul contraceptif antiacnéique  Abonné

Publié le 27/03/2014

L’association norgestimate/éthinylestradiol possède une double indication « contraception et traitement de l’acné ». Ainsi, pour une jeune fille désirant une première contraception : « Si elle n’a pas d’acné, je lui prescris une pilule au lévonorgestrel avec la dose la plus faible d’éthinylestradiol (20 µg). Si elle a de l’acné (légère à modérée), je lui prescris une association norgestimate/éthinylestradiol (Triafemi). À ce jour, seul Triafemi dispose d’une AMM dans cette indication.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte