Arrêter de fumer au moins 1 mois avant une opération chirurgicale réduit le risque de complications selon l'OMS  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 21/01/2020

Crédit photo : Phanie

Le tabagisme – même subi passivement par les enfants – accroît considérablement le risque de complications postopératoires, et arrêter de fumer ne serait-ce qu'un mois avant une opération chirurgicale serait grandement profitable, démontre l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans une revue de la littérature publiée ce 20 janvier.

19 % d'amélioration de l'état de santé par semaine supplémentaire

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte