Armes à feu : 6 pays d'Amérique concentrent 50 % des décès

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 28/08/2018

En 2016, la moitié des décès par armes à feu étaient concentrés dans 6 pays d'Amérique, le Brésil, les États-Unis, le Mexique, la Colombie, le Venezuela et le Guatemala. Et plus de 30 % sont survenus dans seulement deux d'entre eux, le Brésil et les États-Unis, le Brésil comptant à lui seul un quart des homicides de la planète.

C'est une distribution par pays très contrastée, que révèle une étude du « JAMA » sur l'évolution de la mortalité dans 195 pays entre 1990 et 2016 (d'après les chiffres de la Global Burden Disease 2016). Selon l'analyse, on peut estimer entre 195 000 et 276 000 les décès par armes à feu en 2016 dans le monde.

Le Salvador affiche le taux par habitant le plus élevé avec 39,2 décès pour 100 000. À l'inverse, les pays asiatiques comme Singapour, la Chine, le Japon et Taïwan affichent les taux les plus faibles, notamment Singapour qui cumule les chiffres les plus bas avec un taux de suicide par armes à feu proche de zéro.

La distribution par cause est aussi très disparate, les homicides totalisent 64 % des décès, les suicides 27 % et les accidents 9 %. 

Autre constat troublant, hormis sur une seule année des 27 ans de la période d'étude, en 1994 lors du génocide au Rwanda, les décès par armes à feu sont plus fréquents à l'extérieur des pays en guerre qu'en leur sein.


Source : lequotidiendumedecin.fr