Les menaces infectieuses au Sénat

Anticiper pour éviter le pire  Abonné

Publié le 18/05/2012
1337183805349238_IMG_83901_HR.jpg

1337183805349238_IMG_83901_HR.jpg
Crédit photo : AFP

« Si l’émergence ou la résurgence de maladies ne sont pas des phénomènes nouveaux, l’amplitude géographique, la vitesse de diffusion et la gravité des pathologies posent aujourd’hui des questions et des enjeux inédits », déclare Fabienne Keller, sénatrice (UMP) du Bas-Rhin (Alsace). En juillet prochain, elle remettra son rapport sur « les nouvelles menaces des maladies infectieuses émergentes » réalisé au nom de la délégation à la prospective de la Haute assemblée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte