Anne Courrèges, ex-conseillère pour l’éducation, à la tête de l’Agence de la biomédecine  Abonné

Publié le 06/01/2015

L’Agence de la biomédecine a une nouvelle directrice générale. Anne Courrèges, ex-conseillère pour l’éducation à l’Elysée puis à Matignon, a été nommée à la tête cet établissement public en charge des greffes et de l’assistance médicale à la procréation.

Elle remplace Emmanuelle Prada Bordenave qui dirigeait l’agence depuis 2008. Enarque de 38 ans, Mme Courrèges a exercé les fonctions de conseillère pour l’éducation auprès de François Hollande à l’Elysée de mai 2012 à avril 2014, puis de Manuel Valls à Matignon en 2014.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte