Ukraine : à l’Europe de jouer

Amadouer Poutine  Abonné

Publié le 27/02/2014
1393494939501133_IMG_123645_HR.jpg

1393494939501133_IMG_123645_HR.jpg
Crédit photo : AFP

L’ENTHOUSIASME des Européens pour la révolution ukrainienne n’a pas empêché l’expression de multiples avertissements : il y a ceux qui notent que la révolution n’affecte vraiment que la partie occidentale du pays, alors que l’autre partie, la plus riche, reste viscéralement attachée à la Russie et n’entend nullement choisir l’aventure européenne ; ceux qui constatent la présence, parmi les émeutiers, de néo-nazis qui ont couvert la mairie de Kiev de croix gammées ; ceux qui rappellent que Iulia Timochenko, l’égérie de la révolution orange de 2004, qui fut Premier ministre et vient de sortir

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte