Accès aux données de santé : l’exemple américain du « Blue Button »  Abonné

Publié le 19/05/2014

Les États-Unis ont lancé une application, le « bouton bleu », qui permet à chaque citoyen de télécharger ou d’imprimer les éléments essentiels de son dossier médical. Barack Obama a lancé l’outil en 2010 ; près de 100 millions d’Américains l’utilisent aujourd’hui.

La tendance est en marche. Aux Pays-Bas, un équivalent de « bouton bleu » sera mis en place dans deux ans, pour que l’information circule sans exclure le principal concerné, le patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte