93 % des eaux de baignade sont d’excellente ou de bonne qualité, selon le ministère de la Santé

Par Charlène Catalifaud
Publié le 05/07/2019
- Mis à jour le 11/07/2019

Crédit photo : S. Toubon

La qualité des eaux de baignade s'améliore depuis 2 ans, selon le ministère de la Solidarité et de la Santé, qui dévoile le bilan des analyses microbiologiques menées lors de l'été 2018.

Chaque année, les agences régionales de santé (ARS) effectuent des contrôles sanitaires sur plus de 34 000 prélèvements afin d'évaluer les eaux de baignade. Celles-ci sont classées selon que leur qualité est « excellente », « bonne », « suffisante » ou « insuffisante ». Ce classement est fondé sur des critères fixés par la directive 2006/7/CE pour les paramètres Escherichia coli et entérocoques intestinaux. « Leur présence dans l’eau indique une contamination d’origine fécale plus ou moins forte en fonction des concentrations relevées », indique le ministère.

Pour la saison balnéaire 2018, les analyses ont été réalisées sur 1 289 sites en eau douce et 2 062 en eau de mer : pour 93 % d'entre eux, la qualité de l'eau est jugée d’excellente ou de bonne qualité. En 2017 et 2016, elle l'était pour 91 % des sites. En revanche, 1,6 % des sites de baignade étaient de qualité insuffisante (contre 2,4 % en 2017 et 2,5 % en 2016).

Pour ce classement, les ARS s'appuient sur les résultats des analyses obtenues lors des quatre dernières saisons. Ainsi, le classement de 2018 prend en compte les données de 2015 à 2018. « Les résultats de ces analyses confirment le bon niveau général de qualité des eaux de baignade en France », conclut le ministère.

Du 15 juin au 15 septembre 2019, les résultats des analyses sont disponibles en temps réel sur le site baignades.sante.gouv.fr. En plus d'informer vacanciers et résidents, ce dispositif permet une surveillance de la part des autorités sanitaires et ainsi de prévenir les éventuels risques pour la santé.