Pour réformer la PAE, la DGOS nous « oublierait »-t-elle ?  Abonné

Publié le 19/05/2014

Il semblerait que très bientôt un texte de loi concernant la procédure d’autorisation d’exercice ou PAE doive voir le jour. Il est curieux que la Fédération des praticiens de santé, syndicat historique représentant les PADHUE (les praticiens diplômés hors de l’Union européenne), toujours présente sur le terrain, encore représentative des PADHUE, ne soit pas informée ni sollicitée pour donner son avis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte