Premières manifestations cardiovasculaires

L’influence du sexe  Abonné

Publié le 26/01/2015

Une étude néerlandaise sur 8 419 personnes (60,9 % de femmes), âgées de 55 ans et plus, indemnes de maladie cardiovasculaire, suivies pendant 20,1 ans, montre qu’à l’âge de 55 ans le risque de maladies cardiovasculaires sur toute la vie est équivalent dans les deux sexes avec toutefois des différences dans les premières manifestations de ces maladies. Chez les hommes c’est plus souvent une maladie coronaire alors que chez les femmes il s’agit davantage d’une atteinte vasculaire cérébrale ou d’une insuffisance cardiaque, qui apparaissent toutefois à un âge plus avancé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte