Le syndrome du bébé secoué surdiagnostiqué ? Une association remet en cause les recommandations de la HAS

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 04/12/2019

Crédit photo : Phanie

C’est une charge argumentée contre les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) sur le syndrome du bébé secoué qu’ont adressée, le 2 décembre, l’avocat Grégoire Etrillard, et l’association qu’il défend, Adikia, à la présidente de l’institution, Dominique Le Guludec.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?