Courrier des lecteurs

Hisse ta mine  Abonné

Publié le 03/12/2018

L’adage le confirme « plus on gratte plus ça gratte ». En effet, le grattage a pour conséquence de libérer sous la peau de l’histamine qui est précisément un des médiateurs chimiques du prurit.

Comment sortir de ce cercle vicieux ? Eh bien quand ça vous démange allez gratter quelqu’un d’autre !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte