Hemstop, le questionnaire structuré pour évaluer le risque hémorragique, n'est utile que chez les femmes

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 26/09/2019

Crédit photo : S. Toubon

Lors du congrès de la Société française d'anesthésie et de réanimation (SFAR) qui s'est tenu à Paris du 19 au 21 septembre, les premiers résultats de l'étude HEMORISQ ont été présentés. « L'objectif de cette étude est d'évaluer la capacité d'un score de risque fondé sur un questionnaire structuré à prédire le risque hémorragique en préopératoire avant une intervention programmée », indique au « Quotidien » le Pr Dan Longrois, anesthésiste-réanimateur à l'hôpital Bichat et co-investigateur principal avec la Pr Nadine Ajzenberg (AP-HP).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?