Formation des personnels, implication des soignés : les pistes pour éviter les violences dans les lieux de privation de liberté

Par
Coline Garré -
Publié le 11/12/2019

Crédit photo : S. Toubon

La violence dans les prisons et dans les hôpitaux psychiatriques n'est pas une fatalité, et la Contrôleure générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) propose des pistes pour agir sur les multiples causes qui la produisent, dans un rapport publié ce 11 décembre. 

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?