« En libéral, nos charges ont doublé en 20 ans »

Publié le 09/02/2019
- Mis à jour le 15/07/2019

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

Les médecins contraints de faire la course aux actes pour payer leurs charges, au risque de s'exposer au burn-out ? C'est le cercle vicieux décrit par ce lecteur du « Quotidien ».

En libéral, nos charges ont doublé en 20 ans. Obligés de travailler jusqu'à 21h pour courir après nos factures diverses à payer toujours plus importantes. URSSAF et CARMF faramineux, assurances, loyers, secrétaire, femme de ménage, impôts, etc... Et patients du matin au soir sans pause à midi, 1 mois et demi d'attente pour les RDV.

Posté le 6 février 2019. Voir tous les commentaires sur le sujet : Burn-out des soignants : les autorités en font-elles assez ?