En Espagne, appel à la solidarité

- Publié le 10/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Le gouvernement espagnol, qui avait retiré en août 2012 l’accès non urgent des immigrants irréguliers au système de santé public, en invoquant alors des raisons budgétaires et le besoin de lutter contre le « tourisme sanitaire », est en train de revoir sa copie.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?