Pr Pierre Tattevin, président de la SPILF

« Comme les associations de patients, nous pensons avoir besoin de plus de recherche »  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 05/03/2020
Le Pr Pierre Tattevin, président de la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF) et coordonnateur du centre de référence de Rennes, donne son point de vue sur l'avancée du Plan national et la collaboration avec les patients dans la maladie de Lyme.

Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN : Qu’a apporté l’organisation de la prise en charge des patients autour de centres de référence et de centres de compétence ?

Pr PIERRE TATTEVIN : Nous ne sommes pas partis de zéro. Si l’activité des centres de référence a démarré début 2020, les dossiers de candidature comportaient déjà des bilans d’activité des années précédentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte