Développement professionnel continu

C’est parti !  Abonné

Publié le 27/01/2011

« IL EST CLAIR qu’il va falloir faire preuve de pédagogie pour expliquer à nos confrères infectiologues ce nouveau dispositif de DPC. Beaucoup avaient déjà eu un peu de mal à y voir clair avec l’introduction de l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP). Aujourd’hui, il va falloir se familiariser avec le DPC », explique le Pr Roblot. « Pour l’instant, le dispositif fait un peu l’effet d’une usine à gaz. Mais il faut lui laisser le temps de se mettre en place », ajoute le Dr Riché.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte