Virus Zika : nés sans anomalie, les enfants exposés in utero peuvent développer des troubles en grandissant

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 06/01/2020

Crédit photo : AFP

Alors qu'ils sont nés sans syndrome de Zika congénital, des enfants exposés in utero au virus au cours de l'épidémie qui a sévi en 2015 et 2016 peuvent développer des troubles neurodéveloppementaux plusieurs mois après leur naissance. C'est ce que montre une étude parue dans « JAMA Pediatrics ».

Au total, 77 enfants nés en Colombie entre le 1er août 2016 et le 30 novembre 2017 ont été inclus dans l'étude. Aucun ne présentait de signes de l'infection au virus.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)