Une vision physiopathogénique

Publié le 10/02/2009
- Mis à jour le 10/02/2009

Généraliste à Juvignac (Hérault), le Dr Hélène Fanton a découvert la médecine évolutive lors d’un café-débat animé par Michel Raymond. «  Ce sont des concepts relativement nouveaux pour un médecin qui n’a pas trop l’habitude de raisonner de cette façon. Nos études et notre pratique médicale nous poussent à faire correspondre un traitement à un symptôme. Et voilà qu’on nous propose de trouver l’équilibre environnemental du patient. C’est une vision physiopathogénique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?