Une banque internationale de 150 lignées

Publié le 29/10/2015
- Mis à jour le 29/10/2015

À partir de janvier prochain, la Global Alliance for iPS therapies (GAIT) commencera son travail d’assemblage d’une haplobanque de 150 lignées de cellules pluripotentes induite (iPS), utilisables dans le cadre d’essais cliniques. Ce consortium, composé de chercheurs français américains, anglais, japonais, coréens, japonais, Argentins et Russe, doit également standardiser les méthodes de sélection et de contrôle de la qualité des lignées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?