À Toulouse, 12 volontaires viennent de passer 3 fois 21 jours en apesanteur  Abonné

Publié le 23/10/2013

Dans la vie ils sont ambulancier, étudiant, pharmacien, barman, coach sportif, pilote ou encore interprète… Mais ces 12 volontaires viennent de passer trois périodes de 21 jours alités, dans la peau des astronautes ou presque… En tout cas dans des conditions de simulation de l’apesanteur : 24 h/24 dans des lits inclinés à - 6° qui maintiennent la tête plus bas que les pieds, à la clinique spatiale du MEDES (institut de médecine et physiologie spatiale) de Toulouse, l’unique clinique française réalisant ce type d’études – en Europe, il existe une autre clinique à Cologne, en Allemag

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte