Les originaires d'Afrique subsaharienne vivant avec le VIH sont davantage confrontés aux refus de soins

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 20/07/2018

Selon une nouvelle analyse de l'enquête ANRS Parcours publiée dans « European Journal of Public Health », 12 % des migrants originaires d'Afrique subsaharienne et vivant avec le VIH sont confrontés à des refus de soins. Les patients bénéficiant de la couverture maladie universelle (CMU) ou de l'aide médicale d'État (AME) sont particulièrement touchés par ces refus.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?