Une comparaison avec des sujets in infectés

Le VIH facteur de risque indépendant d’insuffisance cardiaque  Abonné

Publié le 28/04/2011

QUAND ON regarde la littérature, on s’aperçoit que certaines études arrivent à la conclusion que l’infection par le VIH est un facteur de risque indépendant de maladies cardiovasculaires, mais pas toutes. Certaines suggèrent que des antirétroviraux, et en particulier les antiprotéases, la charge virale, un taux abaissé de CD4 sont chacun pour sa part, associés à un risque accru d’événements cardiovasculaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte