Le surpoids, premier facteur pronostique  Abonné

Par
Publié le 23/04/2018

Au CHRU de Lille, une analyse rétrospective s’est attachée à comparer le devenir des grossesses issues de diabètes gestationnels (DG) précoces et tardifs, pris en charge de 2011 à 2016. Les données démographiques, diabétologiques et obstétricales de plus de 3 500 femmes ont été colligées, et un important travail de contrôle de qualité a été réalisé pour valider ces données.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte