Le handicap, un facteur de risque de violences physiques et/ou sexuelles, selon la DREES  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 23/07/2020

Crédit photo : Phanie

Les personnes handicapées, et surtout les femmes, sont plus souvent victimes de violences physiques, sexuelles et verbales que le reste de la population. Ce triste constat est dressé par l’enquête « Cadre de vie et sécurité » de la DREES (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques, ministère de la Santé) parue le 21 juillet.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte