La consommation d’aliments ultra-transformés pourrait accélérer le vieillissement  Abonné

Par
Publié le 04/09/2020

Crédit photo : PHANIE

Un régime alimentaire riche en aliments ultra-transformés accélérerait le vieillissement biologique, suggère une étude présentée à la conférence internationale sur l’obésité (European and International Conference on Obesity - ECOICO 2020), qui s’est tenue du 1er au 4 septembre.

De précédents travaux avaient déjà permis d’établir un lien entre la consommation de ces aliments industriels et la prévalence de maladies comme l’hypertension, l’obésité, le diabète ou certains cancers, des pathologies souvent liées à l’âge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte