Des chercheurs chinois identifient la piste de la protéase Mpro du SARS-CoV-2, un candidat médicament sur les rangs

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 23/04/2020

Crédit photo : PHANIE

D'après une étude parue dans « Science », des chercheurs chinois ont conçu et synthétisé deux candidats médicaments ciblant le SARS-CoV-2. L'un d'entre eux a montré des résultats encourageants chez l'animal.

Les deux composés, appelés 11a et 11b, ciblent tous les deux la protéase principale du virus, Mpro. Cette enzyme joue un rôle clé dans la réplication virale.

Une précédente étude publiée dans « Nature » avait identifié six nouveaux candidats médicaments ciblant la protéine Mpro grâce à une technique de criblage à haut débit.

Aucune toxicité observée

Ici, en culture cellulaire, les scientifiques ont montré que deux composés sont parvenus à inhiber l'activité de SARS-CoV-2. Des expériences chez la souris ont permis aux chercheurs de sélectionner le composé 11a, notamment en raison d'une demi-vie plus longue, pour des expérimentations complémentaires chez le rat et le chien Beagle.

Les résultats pharmacodynamiques de ces tests suggèrent que ce composé pourrait être un candidat médicament prometteur pour des études cliniques, aucune toxicité n'ayant été observée.

Pour mieux comprendre les mécanismes en jeu, les chercheurs ont également étudié aux rayons X la structure du complexe formé par la protéine virale et l'un ou l'autre des composés.


Source : lequotidiendumedecin.fr