Covid-19 : une étude francilienne pour comprendre et traiter les anosmies prolongées  Abonné

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 02/06/2020

Crédit photo : PHANIE

Parfois plusieurs semaines après les premiers symptômes, certains patients Covid-19 frappés d’anosmie n’ont toujours pas recouvré pleinement leur odorat. C’est forts de ce constat que des médecins ORL franciliens de l'hôpital Fondation Adolphe-de-Rothschild et de l’hôpital Lariboisière (AP-HP) lancent, via « Le Quotidien », un appel aux médecins généralistes afin de recruter des patients atteints de ce trouble, aujourd’hui reconnu comme symptomatique de l'infection Covid-19, dans le cadre d'une étude visant à mieux le comprendre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte