Consentement au don dans la loi de santé : le débat n’est pas clos  Abonné

Publié le 22/06/2015

Les modalités du prélèvement d’organe vont-elles changer avec la loi de santé ? « Rien à voir, circulez », répondent des médecins, tandis que le député socialiste Jean-Louis Touraine et des associations de patients espèrent un renforcement du consentement présumé et une évolution des pratiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte