Violences : Buzyn tance les partis de droite et de gauche hier au pouvoir qui « n'ont rien fait » sur la santé

Par
Cyrille Dupuis -
Publié le 03/12/2018
buzyn gilets jaunes

buzyn gilets jaunes
Crédit photo : AFP

Les scènes de guérilla urbaine samedi autour des Champs-Élysées et ensuite dans d'autres quartiers de Paris ont provoqué de très nombreuses réactions politiques.

À la télévision et sur Twitter, la ministre de la Santé et des Solidarités, Agnès Buzyn, a commenté à plusieurs reprises ces événements. 

Intervenant en direct, samedi sur BFM TV, au moment des graves violences à Paris, la ministre a dénoncé l'inaction et le manque de courage, à ses yeux, de ses prédécesseurs sur la santé, pointant la situation fragilisée des hôpitaux. « Nous sommes au travail pour réparer ce qui va mal », a-t-elle insisté. 

Puis la ministre a mis en avant sa propre politique avec des mesures visant précisément à redonner du pouvoir d'achat aux plus fragiles. « Je viens de mettre en place une mutuelle à moins de un euro par jour, cela va concerner trois millions de Français », a-t-elle plaidé, avant d'évoquer la réforme du 100% santé qui vise à supprimer le reste à charge sur les soins dentaires et optiques.  

La locataire de Ségur a enfin rendu hommage aux professionnels des services d'urgences, très mobilisés ce week-end.

 


Source : lequotidiendumedecin.fr