Tribune libre

Vaccins HPV : que font nos autorités de santé face à la crise ?  Abonné

Publié le 12/12/2013

Dr Joseph Monsonego*

LE VACCIN HPV quadrivalent vient d’être mis en cause à la suite d’une plainte d’une jeune patiente qui a développé une sclérose en plaques après avoir été vaccinée. Alors qu’une littérature scientifique abondante, robuste et validée, indique que la vaccination HPV est sûre et efficace, le déferlement médiatique qui a suivi, alors que grandit la défiance face aux médicaments et aux vaccins en général, n’a pas manqué de soulever, interrogations inquiétudes, et doutes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte