Protéger la personne âgée en priorité

Vaccinations : pas de limite d’âge  Abonné

Publié le 30/05/2012

À CET ÂGE, la vaccination est essentiellement égoïste en ce sens que l’on cherche à protéger la personne âgée en priorité… Si elle est en bonne santé et peut voyager, elle doit être vaccinée contre la diphtérie (qui sévit encore dans les pays de l’ex-URSS) ou l’hépatite B (les pays du Maghreb), à l’image des voyageurs plus jeunes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte