Une mission d’information

Par
Christine Fallet -
Publié le 06/05/2019

Dans un communiqué, SPLF a tiré la sonnette d’alarme à propos de la présence du pictogramme mentionnant un risque d’utilisation chez les femmes enceintes sur certains médicaments de l’asthme, qui entraîne un risque d’interruption du traitement délétère pour leur santé.

 

 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?