Macron tente de remonter la pente

Une lettre et un débat  Abonné

Publié le 07/01/2019
Une lettre et un débat

Une lettre et un débat
Crédit photo : AFP

Ce ne sera pas tâche facile. Emmanuel Macron est au plus bas de sa cote de popularité ; elle est aussi peu élevée que celle de François Hollande quand l'ancien président a décidé de ne pas se présenter pour un second mandat. M. Macron trouve de l'hostilité partout, à gauche, à droite, chez les extrêmes, bien sûr, et même dans son propre camp, dont certains éléments, notamment les élus venant de la gauche, se déclarent déçus par sa politique. Les affaires, comme celle de Benalla, décidément impérissables, compliquent les efforts fournis par le chef de l'Etat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte