Des questionnaires à réaliser en cas de signes d'alerte

Une consultation longue pour repérer l'autisme  Abonné

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 30/12/2019

Depuis février dernier, une consultation longue, remboursée à 60 euros, doit permettre aux médecins généralistes et aux pédiatres de réaliser, dès les premiers signes d’alerte, des questionnaires adaptés au diagnostic de l’autisme.

Réduire le délai de diagnostic pour éviter l’errance des familles

Réduire le délai de diagnostic pour éviter l’errance des familles
Crédit photo : Phanie

C’était une des mesures de la « Stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022 » : l’instauration d’une consultation longue, remboursée 60 euros, pour améliorer le repérage de l’autisme par les médecins généralistes et les pédiatres, est effective depuis le 11 février 2019.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte