Éditorial

Un serpent de mer

Par
Jean Paillard -
Publié le 10/10/2019

L’aide médicale d’État va-t-elle faire les frais du débat sur l’immigration ? Réponse probablement à la fin du mois, lors de la présentation d’un (énième) rapport sur le sujet. Sans attendre, la question a néanmoins été évoquée lundi à l’Assemblée lors de la discussion sur la politique migratoire. Elle devait l’être encore mercredi au Sénat. Certains voudraient en profiter pour réduire le dispositif à portion congrue. À commencer par Marine Le Pen qui propose de cantonner le panier de soins des étrangers en situation irrégulière aux seules urgences.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)