Un objectif de santé comme pour le cancer  Abonné

Publié le 13/12/2018

Les maladies mentales tuent et sont la deuxième cause de handicap. Elles peuvent toucher chacun d’entre nous, dès le plus jeune âge. Notre société devrait donc s’emparer de ce sujet et en faire un objectif, comme elle a su le faire avec succès pour le cancer. Les acteurs de la santé mentale sont prêts ; ils ont su montrer leur capacité à changer leur façon d’être et de faire. Aujourd’hui, les associations de malades et de proches sont de plus en plus impliquées, le niveau de qualification des personnels a remarquablement progressé, l’offre de soins s’est fortement diversifiée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte