Recherche en santé mentale

Un état des lieux préoccupant pour la France

Publié le 26/10/2015
- Mis à jour le 04/11/2015

« Il est plus que jamais temps de faire de la recherche en santé mentale une des priorités des politiques publiques », martèle le Pr Marion Leboyer, qui dirige la Fondation FondaMental. Car dans le monde, les maladies mentales touchent désormais une personne sur trois au cours de son existence et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) prévoit qu’à l’horizon de 2020, les maladies psychiatriques seront la première cause mondiale de handicap…

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?