Un cas mortel de méningite à Dijon, les proches reçoivent une antibiothérapie préventive

Par Fabienne Rigal
Publié le 02/01/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

Un jeune homme de 23 ans, originaire de Chenôve près de Dijon, est décédé d'une méningite vendredi 29 décembre dans la nuit qui a suivi son hospitalisation. Un traitement antibiotique préventif a été proposé à ses proches, avant une éventuelle vaccination une fois que le sérogroupe (A, B, C, W…) sera connu, a indiqué l'agence régionale de santé (ARS) Bourgogne Franche-Comté à l’AFP.

L’agence précise que le jeune homme n’était pas étudiant. En effet, ce décès intervient un an après une campagne de vaccination massive, auprès de plus de 13 000 personnes sur le campus de Dijon. Cette campagne d’une ampleur inédite avait été menée en trois fois, après trois cas de méningite à méningocoque de type W 135, dont deux mortels, chez des étudiants.