Avant le second tour

Un avant-goût d’alternance  Abonné

Publié le 26/03/2015
Sarkozy avec les siens

Sarkozy avec les siens
Crédit photo : AFP

La chute du PS en particulier et de la gauche en général est spectaculaire. Le pouvoir paie pour les errements de sa gestion économique et sociale et toute l’ardeur du Premier ministre n’a pas vraiment suffi à remonter la pente, même si, grâce à la mobilisation qu’il a réclamée (en des termes qu’on lui a reprochés), les socialistes finissent par faire un meilleur score que celui qu’ils craignaient. Le Front national s’implante dans les régions et la France, c’est confirmé, a désormais un système tripartite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte