La fermeture des urgences au cœur de Paris reportée

Touraine met l’Hôtel-Dieu au milieu du gué  Abonné

Publié le 02/09/2013
1378116070450286_IMG_109704_HR.jpg

1378116070450286_IMG_109704_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

LE Pr Loïc CAPRON est monté au front cet été, il ne reculera pas. Fort du soutien de la CME (Commission médicale d’établissement) de l’AP-HP, qu’il préside, il réclame une fermeture des urgences de l’Hôtel-Dieu « sans délai ». « On ne soigne pas dans un hôpital où il n’y a plus rien », clame-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte