Touraine et Kouchner « testés » par Macron en février 2017 pour composer son futur gouvernement

Par Marie Foult
Publié le 04/05/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
touraine kouchner macron

touraine kouchner macron
Crédit photo : S. Toubon

Le président de la République Emmanuel Macron a envisagé de faire rentrer dans son gouvernement Marisol Touraine et Bernard Kouchner. C'est ce que révèle une enquête du Monde consacrée aux comptes de campagne de l'homme alors candidat En Marche.

Outre le détail des dépenses du candidat (dont 17 kg de fraises Tagada et plusieurs chauffeurs de salles), qui s'élèvent à plus de 16 millions d'euros, le journal révèle qu'un sondage a été commandé à Ipsos en février 2017, soit deux mois avant le premier tour, pour tester la composition « d'un futur gouvernement » avec plusieurs noms d'actuels ou d'anciens ministres.

« Pas de consensus »

Pour 18 720 euros, le sondage a testé une douzaine de personnalités de droite, du centre et de gauche. Chez les socialistes, Emmanuel Macron est « en chasse de noms à épingler, alors qu’il a du mal à gagner les soutiens à ce moment de sa campagne », écrit « Le Monde ».

C'est ainsi qu'il teste auprès des Français les noms de Marisol Touraine, alors ministre de la Santé dans le gouvernement Valls et dont les relations avec le milieu médical sont tendues, et de Bernard Kouchner, qui s'est occupé des portefeuilles de la Santé (gouvernement Jospin) et des Affaires étrangères (gouvernement Fillon). Mais ces deux derniers ne font pas « consensus », indique l'Ipsos.

Quelques mois plus tard, une fois Emmanuel Macron élu, ils n'apparaîtront pas dans le gouvernement formé par Édouard Philippe et c'est le Pr Agnès Buzyn qui héritera finalement de Ségur.


Source : lequotidiendumedecin.fr