Tensions sur les stocks : un effet désastreux sur l'image des vaccins  Abonné

Publié le 20/04/2015

Contingentement du vaccin BCG, tensions d’approvisionnement des vaccins combinés à valence coqueluche, des vaccins contre le méningocoque C, et maintenant de ceux contre l’hépatite A… L’année 2015 sera l’année de toutes les pénuries de vaccins. « Il y a toujours des interruptions très brèves d’accès aux vaccins, mais là on s’installe dans des ruptures qui durent plusieurs mois », note le Pr Daniel Floret président du comité technique des vaccinations du Haut conseil de santé publique (HCSP).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte